lire les textes
de référence

Choisir un enjeu

Stella

Posté le 16/04/2019

En matière de gouvernance, un sujet fondamental n'est pas suffisamment abordé : l'éducation. En effet, tous les efforts que vous déployés seront vains si les acteurs concernés ne sont pas davantage mobilisés grâce à l’effet des actions éducatives. C'est par ce biais que la politique publique de l'eau pourra être efficace. L'éducation à l'eau peut mobiliser les jeunes mais également tous les acteurs : agriculteurs, industriels, élus... Vos administrations négligent ces actions et c'est bien dommage. Même lorsque les discours abordent ce sujet, les moyens déployés sont insuffisants.

0 0

Gildebe

Posté le 15/04/2019

La multiplication des échelons de décisions dilue l'action publique. Peut-être faudrait-il réfléchir à une nouvelle répartition des recettes des agences. Ces dernières garderaient les politiques à l'échelle du bassin. Les territoires de base (interco, communes...) conduiraient directement les investissements locaux nécessaires à l'aide du retour d'une partie des redevances. Les enjeux ne sont pas forcément les mêmes sur chaque territoire ce qui devrait permettre de moduler les concours financiers selon les besoins.

0 0

libellule

Posté le 15/04/2019

maintenir le système des comités de bassin et des agences de l'eau

0 0

FloH

Posté le 15/04/2019

Peu de citoyens imaginent le rôle important que joue les associations dans ces commissions.
Il me semble que c'est important à faire savoir, sans les associations environnementales ou de consommateurs, les débats seraient sans doute plus biaisés.

0 0

chris

Posté le 14/04/2019

ce systeme tel que presenté est très logique et efficace. a garder pour préserver la qualité de l'eau et du financement public pour les actions

0 0

nemo

Posté le 12/04/2019

La solidarité a toute sa force pour la politique de l'eau
la gestion par bassin versant, visionnaire il y a 50 ans fait ses preuves . Ne pas détruire ce qui marche et le faire évoluer . J'ai vu des choses sur les comites de bassin (un film appelé la ligne de partage des eaux. C'est vraiment un bon système d'action !!

0 0

Nikita0101

Posté le 11/04/2019

Construire des bassins sur tout le territoire même si ce ne sont pas des zones inondables car en cas de fortes averses prolongée nous ne sommes pas a l'abri que les rues soit inondé

0 0

Hubhub

Posté le 08/04/2019

Il faut améliorer la communication. Toutes ces organisations sont inconnues du grand public.

0 1

bhitier

Posté le 04/04/2019

Je souhaite que les recettes de l'Agence qui sont liées à l'Eau continuent à financer des usages de l'Eau. Je suis inquiet des ponctions qui sont faites sur le budget de l'Agence pour d'autres finalités

0 1

bajolet

Posté le 04/04/2019

Les redevances perçues sur le M3 d'eau doit servir intégralement à l'eau (maintien ou reconquête de la qualité) selon le principe "l'eau paie l'eau"
Les présidences des Commissions doivent être réparties de façon équilbrées entre tous les usagers : agriculteurs, élus, consommateurs, industriels, environnementalistes, etc. Un collège ne doit pas cumuler les présidences et vice-présidences.

0 1

sur